La vermiculite était un matériau adéquat pour l'isolation.

La vermiculite est un minerai dont la teinte varie de l'argent-or au gris-brun. Elle est plate et brillante à l'état naturel. Lorsqu'elle est chauffée à environ 1 000 °C, elle se gonfle, ce qui crée des poches d'air. C'est cette propriété, combinée au fait qu'elle ne brûle pas, qui a fait d'elle un matériau adéquat pour l'isolation.

La vermiculite ne constitue pas en elle-même un risque pour la santé. Toutefois, certains isolants de vermiculite contiennent des fibres d'amiante, lesquelles peuvent entraîner des problèmes si elles sont inhalées. Tant que ce type d'isolant de vermiculite demeure bien en place derrière des murs intacts ou dans les greniers et n'est pas aéroporté, il ne devrait pas y avoir lieu de s'inquiéter.


Effet sur la santé des personnes

L'amiante peut causer des problèmes de santé lorsqu'elle est inhalée dans les poumons. L'inhalation de fibres d'amiante aéroportées en particules très fines a été associée à des maladies comme l'amiantose, le mésothéliome et le cancer du poumon.


Les sources de la vermiculite

C'est l'isolant Zonolite® Attic Insulation qui suscite des préoccupations. Cet isolant était vendu au Canada sous le nom de Zonolite®, et la vermiculite qu'il contenait provenait de la mine Libby située au Montana, aux États-Unis. Cette mine renfermait un dépôt naturel d'amiante, ce qui a eu pour effet de contaminer la vermiculite qui y était extraite.


Vermiculite

La vermiculite

La vermiculite issue de la mine Libby n'est plus vendu sur le marché canadien depuis plus de dix ans. Les isolants de vermiculite vendus au Canada avant 1990 ne contiennent pas tous des fibres d'amiante. Toutefois, si vous croyez que votre maison pourrait être isolée avec de la vermiculite, seule une analyse effectuée par un spécialiste peut déterminer si elle est contaminée par de l'amiante.

La meilleure façon de réduire l'exposition à l'amiante contenue dans la vermiculite consiste à NE PAS enlever ni déplacer l'isolant. En effet, c'est lors du déplacement de la vermiculite que les fibres deviennent aéroportées.